octobre 18, 2010

BIEN PLUS AU NORD!

HELLOOOOOOO !



Cette journée fut…. Mouvementée…euh !? non !.... chargée en émotion !! oui c’est exactement ça !!!!...... chargée en émotion !

Direction le NORD jusqu’au Mont Tremblant.













Mais avant, à Laval, rencontre avec………….LA POLICE !!!!!




TABARNAK ! OSTI DE LUMIERE ! J’SUIS PASSE AU ROUGE !!!




Aï Aï ça va piquer !!!!!!!!


Résultat la sirène à sonné pour moi !!! Par contre au volant de la voiture de police une femme qui avait aussi tout d’une sirène…. Une tête de femme avec un corps de thon !

Bref 154 $ à payer dans les trente jours et trois points en plus eh oui au Québec ils vous ajoutent des points !.... par contre impossible de les ajouter à mon permis Français !







Bon ce n'est pas la fin du monde !! continuons!




Premier arrêt sur les rives du lac... euh?... impossible de m'en souvenir il y en a des centaines!


































Pause repas à Saint Jovite















Entre mes deux parts de pizza j'ai pris des "bibites"  marinés dans de la cannelle et du sirop d'érrable (les p'tits truc en haut). C'est super bon quand on mélange les deux!
































Arrivée au Mont Tremblant.



Histoire de la région

Entre 1872 et 1890, de Sainte-Agathe à Mont-Laurier, le curé Labelle ouvre 29 cantons et 20 paroisses dont celles de Saint-Jovite et de Saint-Faustin en 1879. Au total, plus de cinq mille colons francophones s'établiront le long des vallées de la Diable, de la Rouge, de la Kiamika et de la Lièvre.



Le P'tit train du Nord, faute de chemins carrossables, seule une ligne de chemin de fer à partir de Montréal pouvait sortir ces nouvelles communautés de l'isolement et leur assurer un avenir économique. Qui plus est, le curé Labelle était passionnément convaincu que le train permettrait le développement touristique de la région pour le bénéfice des gens de la "grande ville". C’est en décembre 1892 que les habitants de Saint-Jovite entendront siffler pour la première fois la locomotive du P'tit train du Nord !



La vision prend racine Au début du 20e siècle, la villégiature estivale prend résolument son envol dans la région de Mont-Tremblant. Maisons de pension, auberges et hôtels se multiplient dans les villages et autour des lacs avoisinants. L'abondance de la faune, l'air pur des montagnes et la beauté exceptionnelle du paysage font progressivement la conquête des Montréalais, des Américains et même des Européens.



En 1936, Joe Ryan, jeune et excentrique millionnaire américain, est conquis par la beauté grandiose du paysage au sommet du mont Tremblant. Il promet d'y construire "le plus grand centre de ski de l'Est". Trois ans plus tard, son rêve devient réalité. Joe Ryan et sa femme Mary inaugurent le Mont Tremblant Lodge. La station de ski est un succès instantané.



Au cours des années 50, économie d'après-guerre oblige, l'augmentation du niveau de vie, l'automobile et la démocratisation du loisir permettent à la région de Mont-Tremblant et à l'ensemble des Laurentides de se proclamer le terrain de jeu par excellence des résidents de Montréal et des environs.



1991 : un vent de changement souffle sur la région ! Les investissements massifs consentis par la société Intrawest propulsent le centre de villégiature de manière éclatante dans le 21e siècle.



L'intuition et la vision du curé Labelle et de Joe Ryan auront porté fruits : Mont-Tremblant est aujourd'hui, sans contredit, l'une des meilleures destinations de loisirs au monde.











































Mais ils sont comment les poissons ici??? il y a des sharks???





THE CAT'S ASS!!!!
Uhhhmm?! louche quand même, beaucoup ont donné le prénom de leur femme à leur embarcation!!!









Voila ma nouvelle adresse les amis!















Mais qui a t'il derriere ce sapin!? un cerf de virginie.









Mignonne quand même!

mais plus prés ce serait tellement mieux!!!! non???






Je pense qu'elle comprend notre langue!




Allez je m'approche!! mais SHUTTT ne faites pas de bruit!!





































voila!!


video







































































































































C'est l'heure de reprendre la route du retour! MAIS QUE VOIS-JE!!????

UNE MINI!!!! BAH MERDE ALORS!!!







En voyant la plaque d'immatriculation j'ai pensé à des Français, mais non c'est bien un Québécois! Je suis allé discuter avec le proprio, super sympa, qui m'a expliqué avoir acheté cette mini à un chum français!



























Voila le pont couvert prud'homme prés de Christal Falls.



*






















































Tiens des Wapiti?




video



















Découvrez la playlist 18 10 2010 avec Calvin Russell